w

La Zone Principale

La zone principale
 
La zone principale, comme nous l’avons vu, contient tous les éléments utilisés dans votre projet. Elle contient donc les sons, les instruments et leurs partitions, les effets audio et midi. Il y a deux affichages différents de cette zone principale. Vous pouvez alterner entre les deux en cliquant sur les boutons en haut à droite de l’interface, ou en appuyant une fois sur la touche TAB.
Le premier mode d’affichage que vous avez très certainement vu apparaitre au lancement du logiciel s’appelle le mode Session. Il est accessible en cliquant sur le bouton à barres verticales en haut à droite de la zone principale. Dans ce mode d’affichage, le projet est organisé en tableau. Il y a des colonnes, des lignes et donc des cases. Les colonnes sont appelées pistes.
Qu’est-ce qu’une piste ?
 
Il nous faut faire une petite parenthèse pour expliquer ce qu’est une piste.
Pour bien se représenter ce qu’est une piste, il faut imaginer un musicien ou un orchestre. Chaque piste représente un musicien ou un ensemble de musiciens. Un musicien va jouer du piano par exemple, un autre de la batterie, et un autre va être aux platines pour lire déclencher des sons. Mais le musicien ne jouera que s’il a quelque chose à jouer. Il faut donc lui donner une partition à jouer ou des disques pour ses platines. Ces éléments qu’on leur fournit s’appellent des clips. Ils sont représentés par de petits rectangles de couleur qui sont mis dans les cases du tableau. Certains contiennent des partitions, d’autres contiennent des enregistrements audio. Et on ne peut donner que des clip de partitions aux instruments, dans notre cas par exemple, notre pianiste ne peut a priori pas jouer un vinyle avec son piano. Et inversement, dans le logiciel, on ne peut pas donner de partition contenant des notes au musicien qui est aux platines.
Cette explication simplifie et caricature le rôle des pistes, mais cela permet de mieux en comprendre le fonctionnement. Car dans Live, les instruments traditionnels représentés par des pistes midi ne peuvent pas recevoir de clips audio, et un lecteur de sons représenté par une piste audio ne peut pas recevoir de clip midi.
Nous étudierons bien entendu dans de prochaines vidéos toutes les subtilités qui permettent de surmonter ces limitations.
Les différences entre session et arrangement
Retournons à la fenêtre session. Dans celle-ci, nous l’avons dit, chaque colonne est une piste.
Dans ces pistes se trouvent des partitions par exemple qui vont nous permettre de faire jouer un instrument. Dans ce mode d’affichage, nous sommes un chef d’orchestre : c’est nous qui décidons en temps réel ce que va jouer une piste et quand elle va le jouer. Il suffit de lancer les clips associés. On peut donc ici jouer du logiciel comme on joue d’un instrument, en interprétant et en arrangeant un ensemble d’éléments associés au projet, dans un temps musical, c’est-à-dire pendant que le tempo défile.
En appuyant sur la touche TAB du clavier, ou avec les boutons situés en haut à droite de l’écran, nous pouvons changer de mode d’affichage et voir l’arrangement de notre projet. Dans ce mode-ci, les pistes sont affichées horizontalement : chaque ligne est une piste. Dans ce cas, la fenêtre affiche un séquenceur classique : les clips sont lus de gauche à droite et le morceau défile, prêt à être exporté ensuite en fichier audio si l’on veut en faire un cd ou le partager avec des amis par exemple. Dans ce mode-ci, nous allons donc élaborer la composition, l’organiser, faire du montage… Bref, tout ce que ferait un compositeur devant sa feuille de musique ou un monteur-son avec son logiciel de montage. Tout cela dans un temps d’élaboration, c’est-à-dire sans « performance publique ».
Les deux modes d’affichage sont complémentaires, et l’on peut modifier les clips dans chacun de ces deux modes d’affichage, même si chacun a des ses spécificités qui lui sont propres.