w

Edition des clips midi

 
Dans la vidéo précédente, nous avons vu comment entrer des notes dans des partitions, que l’on appelle dans le logiciel, clips midi. Nous allons maintenant voir comment l’on peut modifier l’affichage afin d’écrire des partitions plus facilement et les rythmes que l’on souhaite.
Modifier l’affichage
L’inspecteur de clip est en général réglé pour pouvoir éditer un clip tout en ayant un oeil sur l’arrangement ou sur la fenêtre session. Cela est très pratique pour une édition en temps musical, pendant que le morceau est lu. Pour des partitions trop complexes, où l’on a besoin d’un grand nombre de détails et d’avoir de la place pour avoir une belle vue d’ensemble du passage édité, la fenêtre d’inspecteur peut être agrandie, en déplaçant la ligne de séparation vers le haut de l’écran. Vous pouvez dans ce cas recouvrir complètement la fenêtre principale et utiliser tout l’écran de votre ordinateur pour éditer vos partitions. Nous allons voir maintenant comment l’on peut modifier la grille qui s’y affiche.
Modifier la grille
Quand l’on écrit une note à la souris ou à l’aide de l’outil crayon, par défaut, la note entrée a la longueur d’une division de la grille d’affichage.
Comme dans l’écran d’arrangement, vous pouvez modifier le réglage de cette grille en cliquant avec le bouton droit de la souris afin de faire apparaitre le menu contextuel. Celui-ci propose plusieurs réglages vous permettant de régler la taille des cases, c’est-à-dire la durée des notes que vous rentrez dans la partition. A nouveau, comme dans le cas de la grille d’arrangement, ce réglage peut être fixe, c’est-à-dire que les cases auront toujours la même valeur ou adaptatif, « proportionnel » à la vue, et ainsi dépendre du niveau de zoom dans lequel vous vous situez. Dans tous les cas, la valeur rythmique des cases de la grille est indiquée en bas à droite de l’éditeur. A l’écran par exemple, le logiciel affiche 1/16, cela signifie que chaque case dure exactement une double croche.
Pour zoomer ou dézoomer, cela se fait comme dans l’écran d’arrangement : déplacez la souris à proximité de la réglette de temps, et une petite main tenant une loupe apparaitra. En cliquant, maintenant appuyé et en montant le pointeur, vous élargirez la vue, en descendant le pointeur au contraire, l’affichage se centrera sur une plus petite portion de la partition.
Vous pouvez aussi bien entendu afficher plus ou moins de lignes de notes sur votre écran. Pour cela, amenez le curseur à gauche du clavier de piano. Une petite main tenant une loupe s’affiche et en cliquant, maintenant appuyé et en déplaçant le curseur vers la gauche ou la droite, vous rapetisserez ou agrandirez respectivement la hauteur de chaque ligne de la partition. Cela vous permettra d’avoir une vue d’ensemble d’une partition utilisant une grande variété de hauteurs.
Concernant l’affichage de la grille, il est possible de demander un affichage ternaire, grâce au menu contextuel. Dans notre cas, si j’active cet affichage ternaire, mes 1/16 deviennent des 1/16T, c’est-à-dire des triolets de double-croches, six notes par temps en 4/4.
A noter, comme de nombreux autres logiciels, Live ne permet pas d’afficher de manière régulière une grille contenant d’autres n-olets, c’est-à-dire des quintolets ou septolets par exemple. Si vous en avez besoin, il faut les écrire à la main, soit en tirant précisément les notes depuis leur valeur la plus proche, soit en désactivant la grille. Grâce au menu contextuel en effet, vous pouvez désactiver cette grille d’affichage. Lorsque c’est la cas, les traits de cette grille deviennent des pointillés. Alors vous pouvez placer les notes où bon vous semble dans la partition sans qu’elle soient forcément alignées sur les divisions rythmiques traditionnelles.
Comme nous l’avons vu dans la vidéo précédente, vous avez la possibilité de désactiver temporairement la grille pour déplacer finement quelques notes, en appuyant sur la touche cmd sur mac ou ctrl sur windows pendant le déplacement.
Modification de la lecture
 
L’inspecteur de partition peut voir son affichage modifié pour accéder à certaines commandes dont vous auriez besoin. Pour gagner de la place à l’écran, vous pouvez donc masquer ou faire apparaitre des panneaux de commandes en cliquant sur les petits boutons situés en bas à gauche de l’écran. Si vous êtes en mode session, le premier contient la lettre « L » en majuscule, nous l’étudierons dans de prochaines vidéos. Le suivant, plus intéressant pour nous à ce stade, contient deux petites notes de musique. Quand il est activé, il fait apparaitre le panneau « notes » qui va nous permettre de régler des paramètres importants.
     Lecture en boucle
Les clips de Live, qu’ils soient audio ou midi peuvent être lus en boucle ou en lecture unique. Ce paramètre est modifiable grâce au bouton « loop » qui s’affiche dans le panneau « notes » que nous venons de faire apparaitre. Pour activer la lecture en boucle du clip, activez le bouton « loop ». Si vous souhaitez effectuer des réglages précis sur la longueur de boucle, vous pouvez le faire grâce aux valeurs numériques placées en dessous : point de départ de la boucle en mesure / temps / doubles-croches, et longueur de la boucle en mesure / temps / doubles-croches. Ces zones numériques peuvent être utiles mais n’aident pas beaucoup pour faire des réglages précis et intuitifs. Vous pouvez modifier ces réglages beaucoup plus simplement en déplaçant les drapeaux de la partition. Juste en dessous de la réglette des numéros de mesures, vous avez en effet une sorte de bandeau qui court tout le long de la boucle, et possède un petit drapeau de début et un autre de fin. Vous pouvez déplacer cette boucle ou ces drapeaux pour lire le clip de la manière dont vous le souhaitez. Je peux par exemple raccourcir ou agrandir la boucle en déplaçant un de ses drapeaux. Je peux aussi lire une portion totalement différente en la déplaçant. Enfin, on peut aussi fixer un drapeau de départ à un emplacement différent de celui de la boucle générale, plus tôt ou plus tard dans la partition. [Explication à l’écran]
     Lecture unique
 
En désactivant le mode boucle, et donc le bouton « loop », le clip ne sera lu qu’une fois, sans reprise. Vous pouvez dans ce cas régler le drapeau de début et le drapeau de fin du clip que vous éditez, le bandeau de boucle, lui devient inactif.
[Explication à l’écran]